fr en ع
home » ALSTOM lance ses activités dans la nouvelle zone industrielle ex-COTEF à Fès
  • imprimer
  • imprimer
  • zoom

Languages


C’est un réel engouement que connait la zone industrielle Ex-COTEF située dans la ZI de Sidi Brahim à Fès. S’étalant sur une superficie de plus de 13 Ha, cette nouvelle zone industrielle a connu un changement exceptionnel en moins d’un an seulement.

En effet, l’assainissement du foncier par les départements et autorités compétentes et le lancement d’appels à projets pour la réalisation d’unités industrielles en mode locatif par le CRI de Fès-Meknès, ont permis d’amorcer la valorisation de cette zone, longtemps considérée comme fleuron de l’industrie du textile au Maroc.

C’est ainsi que 17 projets ont été sélectionnés dans le cadre de la Commission Régionale Unifiée d’Investissement en se basant sur une méthodologie de sélection multicritères rigoureuse (valeur ajoutée de l’activité, montant d’investissement, nombre d’emplois, délai de réalisation, export, etc.), pour un montant d’investissement global de 367.7 MDH permettant la création de3544 emplois directs.

En termes d’investissement, le secteur de l’industrie métallique et mécanique arrive en première position (41%), suivi par le secteur du textile (34%), du secteur de l’industrie électrique et électronique (14%), de la chimie et la parachimie (5%), et du secteur de l’agroalimentaire (3%).

Focus sur le premier projet opérationnel

Le nouveau site d’Alstom à Fès a été inauguré le 14 octobre 2020, lors d’une cérémonie présidée par le Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie Verte et Numérique, M. Moulay Hafid Elalamy, accompagné du Wali de la Région Fès-Meknès, M. Essaïd Zniber, du Président de la Région, M. Mohand Laenser, du Président de la Commune de Fès, Idriss Al Azami Idrissi et du Directeur du CRI Fès-Meknès, M. Yassine TAZI.

S’étendant sur une superficie de 3,4 ha, ce projet d’un coût global de 48 millions de DH est destiné à la fabrication et le montage des câbles et armoires électriques.

Selon M. Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, « cet investissement contribue à apporter un nouveau souffle à la zone industrielle Ex-COTEF qui constituera un catalyseur de la relance de l’activité économique régionale. Grâce à l’augmentation de la capacité de production d’Alstom de nouveaux emplois seront créés offrant ainsi aux compétences locales l’opportunité de s’affirmer et de contribuer au développement de la région. Ce nouvel investissement augure de belles perspectives pour le groupe Alstom au Maroc ».

A horizon 2023, le groupe envisage de multiplier par 2 le nombre d’heures actuellement produites. Ainsi, Alstom Fès pourra générer 580 emplois de plus (dont 330 directs), portant le nombre de total des employés à 1.000.

À l’avenir, Alstom Fès s’engage également à accroître le vivier de talents locaux et à engager davantage ainsi qu’à soutenir le développement socio-économique de la région. Suivant sa stratégie de développement, Alstom ambitionnait de développer ses activités à Fès mais, faute d’assiette foncière, la société avait décidé de s’installer dans une autre ville, ce qui a incité les responsables de la région à accélérer les procédures afin de lui permettre de s’installer dans la zone. A cet effet, une convention de partenariat entre le Conseil de la Région Fès-Meknès, Alstom Cabliance et le CRI de Fès- Meknès, a été signée le 9 octobre 2019. Elle porte sur l’appui à l’emploi à travers l’octroi d’une subvention de 1,98 MDH à la société Alstom Cabliance. Cet appui financier vise à préserver les emplois existants et créer 330 postes à l’horizon 2023 dans son projet d'extension situé à la zone industrielle Ex-COTEF.

Encadré :

À ce jour, le site Alstom de Fès a contribué à plus de 20 projets ferroviaires dans le monde et il augmentera la capacité de production d’armoires électriques et de faisceaux pour les applications ferroviaires et les câblages électriques qui sont installés sur le matériel roulant d’Alstom. 

Alstom est présent au Maroc depuis un siècle. Avec plus de 500 employés, Alstom a réalisé de nombreux projets clés, parmi lesquels la livraison de tramways Citadis aux villes de Rabat et de Casablanca, 12 trains Avelia Euroduplex pour la ligne à grande vitesse qui reliera Tanger à Casablanca et 50 locomotives Prima apportant les solutions les plus appropriées pour les services de transport de fret, de passagers et mixtes.