fr en ع
home » BILAN D’ACTIVITÉ DU CRI FES-MEKNES - 1er semestre 2017
  • imprimer
  • imprimer
  • zoom

Langues

BILAN D’ACTIVITÉ DU CRI FES-MEKNES - 1er semestre 2017


L’esprit de la lettre Royale du 09 janvier 2002 relative à l’investissement déconcentré continue de constituer notre repère pour la réalisation de nos différentes missions où l’encouragement à l’investissement créateur d’emploi constitue un enjeu majeur pour notre région Fès-Meknès.  
Dans cette optique d’amélioration continue de la qualité de service public, le CRI a été certifiée pour la 2ième année consécutive de son système de management jugé conforme aux exigences de la norme ISO 9001 V 2008. Le système a été étendu, en plus du siège, à l’antenne de Meknès.  
Plusieurs actions de promotion des potentialités du territoire ont été initiées, cette année, qui donnent lieu à des perspectives prometteuses pour le second semestre.  
Par rapport à nos activités cœur de métier, l’entrepreneuriat via la création d’entreprises a enregistré 2082 nouvelles entreprises dans notre région soit une légère augmentation de 0,2% par rapport à la même période de l’année précédente. Hormis le Guichet de Taza, la croissance du nombre d’entreprises est de l’ordre de 5,6%. Une bonne dynamique est constatée à la préfecture de Meknès et de Boulemane à ce sujet.  
La forme juridique la plus répondue de ces entreprises nouvellement créées est la SARL avec 65% suivie des personnes physiques à 34,1% ces créateurs généreront 10.410 emplois. Par secteur d’activité ces entreprises créées, le secteur du commerce en tête avec 36,1% des entreprises créées suivi des services avec 35,6%, du BTP avec 21,9%, de l’industrie 2,2% et l’agriculture avec 2,1%. Les Marocains résidant à l’étranger, quant à eux, ont créé 114 entreprises pendant cette période de référence.  
S’agissant du Guichet d’aide aux investisseurs, 147 dossiers d’investissement ont été instruits dont 68 ont reçu l’avis favorable de la commission régionale d’investissement pour un volume globale de 1 milliard 741,43 millions de dirhams, le nombre d’emploi généré par ces projets est de l’ordre de 5198.  
Même si les projets d’habitat continuent d’arriver en tête de classement avec 722 millions de dirhams d’investissement, les projets du tourisme et ceux industriels et agro-industriels arrivent en deuxième position avec, respectivement 410 millions de dirhams et 395 millions de dirhams.  
Il est vital pour notre économie régionale d’aménager de nouvelles zones d’activité économiques qui amélioreront inévitablement l’attractivité. Le projet de la zone industrielle Ain Cheggag à la province de Séfrou est en stade avancé. De nouvelles zones sont en cours d’étude notamment à la province de Séfrou et aux préfectures de Fès et Meknès qui donneront un élan considérable à l’incitation à l’investissement.